Photobooth sur le thème de la guinguette au bord de l’eau

J’étais de sortie samedi soir à la guinguette !

Invité par Françoise à couvrir l’anniversaire de sa fille Nathalie, je devais faire du reportage sur le vif et du studio grâce au photobooth aménagé pour l’occasion. Des bottes de paille, de la toile de jute et des accessoires d’époque : de vieux bidons de lait, un vélo bien vintage dénichés chez le brocanteur du coin, des fleurs, des chaises…  Le décor était planté, les flashs de studio installés, les convives ayant rivalisé d’ingéniosité pour être à la mode des années 50 il n’y avait plus qu’à les laisser investir l’endroit et attraper les photos au vol… Je vous laisse découvrir l’ambiance dans les photos qui suivent.

Assurément un des photobooths les plus animés et les plus réussis de cette année !

Les fichiers sont à télécharger gratuitement sur la galerie dédiée, l’accès se fait avec l’identifiant et mot de passe fournis par Nathalie à ses proches. Il est aussi possible de commander des tirages à prix labo, directement sur la galerie.

Et bien sûr ci-dessous, cliquez sur les vignettes pour les voir en grand !

Mariage à Reims et Boursault

Un samedi du mois d’août, juste avant que les vendanges ne démarrent, j’ai suivi le mariage d’Inessa et Harold. La cérémonie civile avait lieu à la basilique Saint Rémi de Reims. Nous avons fait les portraits de couple au château de Boursault, puis avons rejoint les invités au cocktail qui avait lieu au milieu des vignes, offrant un superbe panorama sur le vignoble, idéal pour les nombreuses photos de groupes que nous avons enchaînées  jusqu’au coucher du soleil.

Un mariage atypique, qui méritait bien une petite publication sur ce site !

 

 

Choisir son photographe de mariage

Dans la multitude de photographes proposant leurs services pour votre mariage, il n’est pas facile aujourd’hui de s’y retrouver !

Pour vous aider, je voulais écrire un article du genre « Dix conseils pour trouver votre photographe de mariage », ou encore « Cinq questions à poser à votre photographe de mariage ». mais bien sûr ça existe déjà… Plutôt que de plagier (berk) ou de réinventer la roue, je vous conseille de visiter les deux meilleurs articles que j’ai trouvés, sur le blog de La Mariée Aux Pieds Nus, véritable mine d’infos si vous préparez votre mariage.

DSCF0365

Le premier article, Comment choisir son photographe de mariage ? , vous donnera des indications sur les différents styles pratiqués, sur le budget à prévoir et sur la démarche à adopter (quand et comment s’y prendre). Pour ce qui est de vos goûts et du style du photographe, je vous invite à visiter des groupes et associations de photographes reconnus, vous pourrez y voir ce qui se fait, et choisir ce que vous aimeriez avoir pour votre mariage. Quelques exemples de ces groupes : WPJA et  Regard d’Auteur dont je fais partie,   ISPWP, Fearless Photographers, pour ceux qui m’inspirent le plus.

Le second, à lire absolument, « Les questions à poser à votre photographe » complète bien le premier. Une fois que l’on a défini ses goûts, son budget, et que l’on rencontre son photographe, il est temps de faire sa connaissance. Il (Elle) doit maîtriser sa technique bien sûr, mais doit faire preuve de pas mal d’autres compétences relationnelles et humaines.  Vous allez passer une bonne partie de la journée ensemble, alors autant être sûr que le courant passe et qu’il ne risque pas de taper sur les  nerfs de vos invités ! Il est omniprésent et doit se faire oublier pour que la magie opère. Ne pas être trop envahissant avec son gros zoom (certains adorent se montrer, au point d’oublier que le centre d’attention ce jour-là ce n’est pas eux mais les mariés !), ne pas houspiller vos invités qui essaient tant bien que mal de vous immortaliser avec leur smartphone et surtout, vous accompagner tout au long de cette magnifique journée, en devançant vos questions, en vous apportant des réponses ou des solutions calmes et posées (pas besoin d’ajouter du stress à votre cas).

DSCF0045

Une question sur laquelle je reviens souvent lorsque la délicate question du budget est évoquée, c’est: « Combien faudra-t-il rajouter à la fin ? ». Hé oui, un prix d’appel est fait pour attirer votre attention et ne contient pas tout… peut-être faudra-t-il ajouter une somme importante pour l’album, ou les fichiers HD, parfois seulement une partie des photos est traitée ! Il est toujours désagréable de s’en rendre compte après coup. Avec moi, vous n’aurez pas besoin d’ajouter quoi que ce soit, tout est déjà prévu pour que vous n’ayez pas de mauvaise surprise. Il n’y a rien à ajouter pour avoir les fichiers HD ou la galerie ou l’album… C’est une question de confiance.

Un conseil toujours valable, même s’il semble désuet à l’heure du tout numérique : le bouche à oreille, sortant d’une « vraie bouche » pour entrer dans une « vraie oreille ». La recommandation véritable, avec preuves à l’appui, bien plus fiable que la vague recommandation d’une connaissance lointaine sur facebook. Les mariés aiment toujours montrer leur album, raconter la relation qu’ils ont eu avec leur prestataire, le déroulement de la journée … c’est irremplaçable.

Pour savoir comment je travaille, vous pouvez visiter cette page. Et n’hésitez pas à me contacter pour toute question, le travail du photographe c’est aussi de vous conseiller dans la préparation 😉

Le reportage photo grossesse à domicile

Séance photo à la maison pour les futurs parents: un reportage authentique et naturel.

Depuis mes débuts en photo, ce qui m’intéresse est de montrer les gens tels qu’ils sont.

Aller à la rencontre des gens, dans un décor à chaque fois différent, boire un café, discuter et travailler en lumière naturelle quand c’est possible, sans artifices, sans photoshop. Ce qui m’importe, c’est que dans dix ans et davantage, vous ayez des photos qui vous ressemblent et qui racontent votre histoire. Votre maison, vos meubles, le chien, le papier peint de la chambre de bébé…  Vos enfants vous en seront reconnaissants; Je suis bien placé pour vous en parler, j’en ai quatre qui regardent régulièrement nos albums de famille (qu’il vaut mieux choisir très solides, à l’épreuve des balles ) pour y redécouvrir à chaque fois leur « histoire familiale ».

Voici une série réalisée Chez Aurore et Brice, qui m’ont gentiment autorisé à publier leurs photos.